Elections Madagascar

Bienvenue sur notre site internet dédié à l’élection présidentielle à Madagascar

Suivez nous sur

Candidat n°1
Candidat n°2
Candidat n°3
Candidat n°4
Candidat n°5
RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA Hery-Martial
RAJOELINA Andry Nirina
RAVALOMANANA Marc
RATSIRAKA Iarovana Rolland
Candidat n°1
Candidat n°2
Candidat n°3
Candidat n°4
Candidat n°5
RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA Hery-Martial
RAJOELINA Andry Nirina
RAVALOMANANA Marc
RATSIRAKA Iarovana Rolland

N°01 : RASOLOFONJOA Haingo Andriakajamalala

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION: Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée
PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°02 : Richard Razafy RAKOTOFIRINGA

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION: Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée
PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°03 : TABERA Randriamantsoa

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION: Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée
PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°04 : RASOLOFONDRAOSOLO Zafimahaleo

VISION GLOBALE : Valimbabena
VISION:
Un redressement du pays conçu et pensé à partir de ce qu’est le malgache dans son humanité et sa culture
VALEURS: Fihavanana sy maha-malagasy
PROJETS

Politique :

  • Modèle bottom-up,
  • Réforme constitutionnelle

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Gestion durable de l’environnement,
  • Transition énergétique hydraulique,
  • Productions industrielles intégrées
  • Couverture sanitaire universelle,
  • Éducation pour tous

Politiques et actions publiques transversale:

  • Instauration de l’Etat de droit
  • Système de gouvernance basé sur l’équité et la proximité
  • Un gouvernement efficace au service du développement des collectivités
  • Gouvernance territoriale basée sur l’autonomie et la décentralisation effective, ainsi que la communauté agglomérée
  • Relations internationales axées sur la diaspora et les nouveaux partenariats
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°05 : JULES ETIENNE Rolland

VISION GLOBALE : Ho an’ny soa iombonana
VISION:
  • Madagascar, Etat fort
  • Gouvernance saine et harmonieuse
VALEURS:
PROJETS

Politique :

  • Rétablissement équité sociale,
  • Cadre institutionnel en faveur de l’intérêt général,
  • Dynamique culturelle

Politique publique sectorielle et Développement humain :

  • Lutte contre l’insécurité et la cherté du prix de l’énergie
  • Système de production respectueux de l’écologie,
  • Système éducatif équipé et accessible pour développer le capital humain

Politiques et actions publiques transversale :

  •  Redressement économique
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°06 : RATSIETISON Jean-Jacques Jedidia

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°07 : ANDRIATSEHENO Lalaoarisoa Marcelin

VISION GLOBALE : Firenena sy vahoaka iray, mahaleo tena tanteraka, matotra, tompon’antoky ny ho aviny
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: République unitaire, Hasina sy soatoavina maha-malagasy communiquée

PROJETS

Politique:

  • Restaurer l’identité du peuple malagasy, basée sur le « fahendrena », associant sagesse et pondération, mais pas seulement la connaissance

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Restaurer rapidement la sécurité des personnes et des biens
  • Mettre en place un système éducatif fournisseur d’emplois et en phase avec les demandes de la Mondialisation
  • Mettre en place une politique capable de satisfaire les besoins de base des citoyens : souveraineté alimentaire, eau potable, logement, santé, moyens de transport et de communication, accessibles à la majorité
  • l’exploitation minière : assainissement, partenariat préférentiel, …
  • Tourisme de découverte et écologique
  • Santé : formation des médecins, éthique médical, accès aux médicaments, améliorer le secteur santé pour qu’il n’y ait plus évacuation sanitaire
  • Education pour former des décideurs, des chercheurs, des créateurs, … bourse d’excellence et prêt pour étude universitaire
  • Economie endogène basé sur agriculture, élevage et pêche, facilitation de prêt bancaire pour la création de PME

Politiques et actions publiques transversale:

  • Barrer la route à la corruption et aux fraudes de toutes sortes
  • Restaurer une société faite de confiance et de responsabilité, avec une justice indépendante, transparente et accessible à tous
  • Fournir un service public de qualité et efficient
  • Mettre le compteur des services publics « à zéro », les étalonner, afin d’en déterminer les normes de base
  • Inventaire du patrimoine de l’Etat
  • Assurer un développement durable, centré sur l’homme
  • Lancer un grand projet d’urbanisation, un projet de revalorisation du milieu rural, basé sur un concept écologique
  • Assurer la transparence, la redevabilité et l’octroi de récompenses, basé sur les mérites
  • RI : établir avec les pays amis, des relations franches, honnêtes, sincères, faite de confiance et mutuellement bénéfiques
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°08 : RABARY Andrianiaina Paul

VISION GLOBALE : « Madagasikara mahomby, ahafahan’ny Malagasy mivoatra amin’ny fiainana, maha-te-honina» VISION:
  • Etat efficient et soucieux des intérêts de la population
  • Etat crédible et digne de confiance de la population
VALEURS: Miara-mihary, Miara-miasa, Miara-mandroso
PROJETS

Politique :

  • Changements institutionnels

Politique publique sectorielle et Développement humain :

  • Résolution des conflits fonciers – Mise en place de tribunal terrier ambulant pour résoudre les conflits fonciers – Prioriser l’accès des malagasy aux terres pour la production
  • Promotion du développement humain – Construction d’école et de lycée technique au niveau des communes – Construction de centre de santé doté de médecin, de matériels et de médicaments – Accès à l’énergie et à l’eau potable au niveau de chaque ménage – Mise en place d’épargne-logement pour les fonctionnaires
  • Renforcement du secteur productif – Promouvoir l’agriculture et l’élevage par l’octroi de matériels agricoles, de semences, d’engrais et de formation en technique agricole – Financer les PME/PMI qui créent de l’emploi
  • Assainir et améliorer les villes : recyclage des déchets dans la production d’énergie, construction des petites voies, etc.
  • Assurer la proximité des agents des forces de l’ordre et les équiper pour garantir la sécurité des biens et des personnes
  • Reboisement pour rétablir la couverture végétale pour refaire un « Madagasikara maitso »
  • Promouvoir et valoriser la culture et l’identité malagasy des diverses régions

Politiques et actions publiques transversale :

  • Supprimer le Sénat et la primature – Réduire le gouvernement à 15 ministères –  Vendre les véhicules de l’Etat – Éliminer les dépenses superflues – Rationaliser la gestion des ressources publiques – Sanctionner à perpétuité les gouvernants corrompus
  • Renforcer l’autonomie des régions – Attribuer l’autonomie politique et financière aux régions – Doubler le montant des subventions aux communes – Les 22 régions gèrent et répartissent les ressources
  • Accorder la gouvernance du pays aux jeunes de moins de 40 ans – Plus de responsabilités aux femmes et aux jeunes – Mettre en place un fond d’appui à entrepreneuriat des jeunes – Créer de nouvelles villes technologiques pour former les jeunes et leur fournir des emplois – Créer des infrastructures sportives et de loisirs dans les régions
  • Faire de Toamasina la capitale économique de Madagascar
  • Construction d’infrastructures routières pour relier les régions de Madagascar et pour écouler les produits
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°09 : RABEHARISOA Saraha

VISION GLOBALE :Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Démocratie libérale
PROJETS

Politique :

  • Mise en place d’un Etat fort
  • République parlementaire
  • Système méritocratique

Politique publique sectorielle et Développement humain :

  • Electricité à des prix convenables, élimination du délestage
  • Investissement dans les infrastructures ferroviaires
  • Développer une industrie locale de transformation
  • Développer l’agriculture – Augmenter le niveau de production – Exonérer les matérielles et les intrants agricoles
  • Formation professionnelle des jeunes (BTP,…) – Création d’emploi grâce à l’entreprenariat
  • Renforcement de  l’armée conformément à la réalité

Politiques et actions publiques transversale :

  • Réduction des écarts entre les riches et les pauvres
  • Révision des pratiques de la loi de finance
  • Indépendance de la justice pour une justice impartiale
  • Gouvernement qui protège et défend les droits de chaque individu
  • Conservation et mise en place d’une « diplomatie préventive »
  • La primauté aux petites et moyennes entreprises
  • Protection et défense des droits de chaque individu
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°10 : RADAVIDSON ANDRIAMAMPARANY Benjamin

VISION GLOBALE :Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°11 : RAFALIMANANA Ny Rado

VISION GLOBALE : « Madagasikara : ny fanahy no maha-olona » VISION: Faire de Madagascar un pays émergent
VALEURS: Démocratie – Économie libérale – Soatoavina Malagasy – Vatoeka
PROJETS

Politique :

  • Refondation de la République
  • Créer un Etat fort garant de la souveraineté et de la facilitation du développement économique et d’une bonne gouvernance totale
  • Mise en place du vatoeka (vaomieran’ny toe-karena) au niveau des fokontany – Vatoeka : dynamique partant du fokonolona à la base à travers les filières et chaines de valeurs économiques visant l’exportation de la production

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Redressement économique du pays à partir de secteurs prioritaires dont : agroalimentaire, pêche, mines, tourisme, haute technologie, zone franche portuaire (hub)
  • Mines : recherche et exploitation de certains minerais (bauxite, terre rare, chrome, nickel, fer, gaz, pétrole) – Création de trade pôle : marché spécialisé dans les pierres précieuses et le marché de l’or.
  • Amélioration de la condition de vie des malgaches à travers les soins sanitaires, éducation pour tous, sécurité alimentaire, création d’emploi, habitat pour tous – Suivi médical pour tous et cliniques mobiles – Politique de création d’emploi pour les jeunes

Politiques et actions publiques transversale:

  • Lutte contre la pauvreté, la maladie et l’ignorance
  • Politique basée sur les 4P : Partenariat Public – Privé – Population
  • Free-zone et hub : Mise en place de cadre juridique suscitant la confiance : qui protège les nationaux et leur intérêt mais protège aussi les investissements
  • Appel à la diaspora
  • Relations internationales : partenariat intelligent et équilibré avec les pays avancés en vue de l’accès aux financements, aux technologies, à l’expérience, au marché
  • Création de nouvelles villes
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°12 : RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTARIMANANA Hery

VISION GLOBALE : Fisandratana 2030
VISION:
Émergence économique et renaissance culturelle à l’horizon 2030
VALEURS:
Ambition collective et culture de l’émergence, culture du développement
PROJETS

Politique :

  • Refondation entre l’Etat et les citoyens

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Six moteurs de croissance pour transformer le pays : 1. Agriculture vivrière 2. L’industrie 3. La pêche 4.Les produits agricoles et forestiers rares 5. Les mines et les pierres précieuses 6. Le tourisme
  • Modernisation de l’agriculture, de l’industrie et des services
  • Investir dans le capital humain et les infrastructures

Politiques et actions publiques transversales:

  • Investissement massif dans le capital humain et les infrastructures pour des secteurs supports performants (électricité, eau, services financiers, services intellectuels, habitat, transport, etc.)
  • Réforme de l’administration publique malagasy
  • Développement de l’ambition collective et de compétitivité globale
  • Gouvernement efficace dans la planification, l’exécution  des politiques publiques – Un gouvernement efficace au service du développement intégré des collectivités
  • Un écosystème favorable à l’initiative privée et à l’entrepreneuriat
  • Rééquilibrer l’occupation de l’espace grâce à des pôles d’attractivité économique et sociale : 1. Le pôle Grand-Est 2. Le pôle Grand-Nord 3.Le pôle Grand-Sud 4.Le pôle Grand-Ouest
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°13 : Andry Nirina RAJOELINA

VISION GLOBALE : Isika rehetra hanavotra an’i Madagasikara
VISION:
Initiative pour l’émergence de Madagascar
VALEURS:
Travail – Patriotisme – Droiture

PROJETS

Politique :

  • Suppression du Sénat

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Energie : accès à l’énergie, des solutions adaptées à chaque contexte
  • Agriculture : moderniser et professionnaliser le monde agricole, développer l’agro-business
  • Éducation : un plan de redressement ambitieux de l’&éducation publique
  • Infrastructure : Mise en place d’un plan de grande envergure pour le développement des infrastructures du pays
  • Tourisme : mise en œuvre du développement du tourisme en collaboration avec les acteurs économiques malagasy et internationaux

Politiques et actions publiques transversale :

  • Sécurité alimentaire et santé : Le cœur du programme de développement
  • Lutte contre la corruption  à tous les niveaux à commencer par les plus hauts responsables étatiques
  • Sécurité : rétablir la fierté et la dignité des femmes et des hommes en uniforme en leur rapportant tout le soutien matériel et moral nécessaires
  • Infrastructure : Mise en place d’un plan de grande envergure pour le développement des infrastructures du pays
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°14 : BEZAZA Marie Eliana Pascaline Mamasy

VISION GLOBALE : Andao hiverina andoharano
VISION:
« Amb’lay somain-jafy »
VALEURS:
Patriotisme, culture et tradition, transparence, social-démocratie

PROJETS

Politique :

  • Réforme constitutionnelle pour une Constitution plus adaptée aux Malgaches
  • Une nouvelle organisation et de nouveaux comportements et fonctionnement des dirigeants
  • Valorisation de la culture malagasy

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Politique économique basée sur la politique du ventre et sur le secteur primaire
  • Politique pour aider et encadrer les paysans afin d’augmenter leur productivité , équipement des agriculteurs en outillages et matériels agricoles.
  • Politique d’investissement faisant appel aux investissements privés nationaux et étrangers – Amélioration de l’environnement des investissements – Pousser les malagasy à créer des entreprises
  • Politique du genre axée sur les jeunes et les femmes
  • Politique éducative qui soutient l’économie et l’innovation et éducation citoyenne
  • Politique environnementale basée sur les énergies renouvelables, et la préservation de nos ressources
  • Mise en place de « karatra isan-dahy » pour contrôler et gérer le volet social : sécurité, emploi, accès à l’éducation des enfants du ménage, accès aux soins de santé, … ; remettre le service civique/service national

Politiques et actions publiques transversale :

  • Décentralisation budgétaire effective
  • Le fokontany est la structure administrative de base pour une décentralisation au service du développement
  • Instaurer les préfectures maritimes dans les grandes villes portuaires
  • Affirmation de la souveraineté malagasy dans les relations internationales
  • Réforme pour une justice de proximité, valorisation des pactes de justice ou dina qui ne sont pas contraires aux lois en vigueur, ni aux droits humains
  • Politique d’austérité : réduire les avantages des dirigeants, vendre les voitures luxueuses de l’État, faire des économies et mettre l’argent là où c’est utile
  • Veiller à ce que les conventions internationales soient au profit des intérêts de la population malagasy
  • Aménagement de nouvelles zones cultivables – Sécuriser la propriété foncière – Aménagement du territoire fondé sur de nouveaux zonages – Extension des villes – Désenclaver les zones de productions agricoles
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°15 : ANDRIANOELISON José Michel

VISION GLOBALE :Andao isika hifanome tanana
VISION:

  • Population Malagasy souveraine sur son territoire
  • Gouvernant à l’écoute de la population et décision concertée
  • Hasin’ny firenena

VALEURS: Volonté de décision politique

PROJETS

Politique :

  • Changement de mentalité, Administration transparente et égalitaire pour lutter contre la corruption. Sanction sévère pour les corrompus et corrupteurs

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Renforcement de force de l’ordre et de la justice pour réprimander les malfaiteurs. Assainissement de force de l’ordre et de la justice pour démanteler leur complicité avec les malfaiteurs. Assainissement de l’Administration pour éliminer leur complicité avec les forces de l’ordre et la justice dans les affaires liées à la sécurité
  • Attribution  de permis d’exploitation conditionnée par l’accord de la communauté locale. Protection de l’intérêt des petits exploitants nationaux. Concertation et accord sur la redistribution des revenus des grandes exploitations (sécurité, éducation, santé, décentralisation)

Politiques et actions publiques transversale :

  • Propriété foncière basée sur la reconnaissance par la communauté
  • Partenariat entre l’Etat et la population pour mettre en place les infrastructures agricoles. Mise en place de structure de financement de ces infrastructures et de formation sur leur gestion
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°16 : NARISON Stephan

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée
PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°17 : RAJAONARY Erick Françis

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°18 : RAMAROSON Arlette

VISION GLOBALE : Ny fahamarinana manandratra ny firenena
VISION:
Fanarenana no atao mialoha, izay vao fampandrosoana
VALEURS: Identité – Unité – Paix – Fihavanana

PROJETS

Politique :

  • Changement institutionnel et constitutionnel
  • La promotion de l’Etat de droit, garantissant l’équité et la justice sociale
  • Suppression du Sénat

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Amélioration du volet social dont la santé publique, l’éducation, la sécurité alimentaire, l’eau potable et l’emploi
  • Réforme agraire en redistribuant les terres aux paysans
  • Redistribution équitable de revenus des ressources minières et halieutiques
  • Appui et investissement dans l’agriculture et l’élevage (tracteurs, matériels, etc.)

Politiques et actions publiques transversales :

  • Décentralisation basée sur les régions autonomes
  • Réforme de l’Administration
  • Guerre contre la corruption
  • Bonne gouvernance (austérité, …)
  • Convention de partenariat internationale fondée sur l’intérêt de la nation et de la population malagasy
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°19 : BERIZIKY Jean Omer

VISION GLOBALE : Firenena vanona sy miadana ao anatin’ny filaminana
VISION:
Tany tsara honenana, tany mahavelom-panantenana
VALEURS: Vérité, liberté de religion, égalité de tous devant la loi, laïcité, égalité des genres, fihavanana

PROJETS

Politique :

  • Refondation – Création de l’Assemblée constituante – Référendum constitutionnel entre une constitution fédérale  et un Etat unitaire décentralisé – Changement institutionnel et constitutionnel  – Conception d’une loi électorale pour une élection libre et transparente
  • Amélioration institutionnelle : institution publique travaillant pour la population sans favoritisme, respectant les droits et liberté de chacun – Responsabilisation de l’administration publique – Faire correspondre le salaire des fonctionnaires au niveau de vie – Contrôle strict des marchés publics – Contrôle de la fonction publique
  • Restauration de l’Etat de droit  – Respecter et faire respecter les lois du pays – Édiction d’une loi sur « l’éthique politique » – Signature du décret d’application relatif à la Haute Cour de Justice  – Justice et structure de contrôle indépendantes

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Sécurité : Augmenter les effectifs et rénover la structure de la gendarmerie ainsi que de la police nationale – Donner des maisons, outils et ressources humaines répondant aux besoins des « postes avancés » et postes « fixes » – Mise en place d’une police de proximité travaillant avec le fokonolona – Faire des militaires  une armée de développement en les octroyant des outils correspondant à leur liberté
  • Education et Formation professionnelle : Rénover et améliorer l’éducation et la formation pour répondre aux besoins de la Nation – Ré-ouvrir et propager les écoles de formation des enseignants et formateurs – Valorisation des formations professionnelles pour lutter contre le chômage – Rénovation et la formation des secteurs d‘activités ruraux – Redonner vie à la production (8)
  • Mettre en place une politique de promotion de la femme, de la jeunesse et des sports – Prendre en charge et promouvoir l’éducation et formation spéciale pour les handicapés – Favoriser les entreprises employant des handicapés – Vulgariser l’alphabétisation
  • Santé : Mettre en place de centres de santé digne pour tous  – Former et propager des personnels de santé dans toute l’île – Équiper les centres de santé – Rendre gratuits les soins des maladies récurrentes et les accouchements
  • Prendre  en charge les structures de soins et traitements du bétail
  • Energie : Faciliter l’accès à l’électricité et à l’eau potable à travers des projets de production d’énergie renouvelable
  • Faire des adductions d’eau et des centres de stockage d’eau de pluie afin de lutter contre le délestage et la difficulté d’accès à l’eau potable
  • Environnement : Formation, équipement et recrutement de nouveaux techniciens environnementaux – Correction du statut régissant les employés de Madagascar National Parc

Politiques et actions publiques transversale:

  • Mettre en place une décentralisation effective (politique, financière et gouvernance) – Donner un poids aux projets de développement local des collectivités territoriales
  • Réforme de la loi foncière pour éviter les abus aux personnes vulnérables et/ou non scolarisés – Donner la propriété foncière de l’Etat à la population rurale n’ayant pas de terre
  • Alléger et accélérer des procédures judiciaires relatives à la lutte contre la corruption – Lutter contre l’insécurité – Valorisation du dina dans le respect des lois et des accords internationaux relatifs au droit de l’homme (DUDH)
  • Distribution équitable des finances publiques entre l’administration centrale et les collectivités territoriales
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°20 : RANDRIAMAMPIONONA Joseph Martin

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°21 : RATSIRAKA Didier Ignace

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°22 : MAHAFALY SOLONANDRASANA Olivier

VISION GLOBALE :Ne plus tourner la page il faut changer de livre
VISION:
Bâtir une nation pour un développement soutenable
VALEURS:
– Retour aux valeurs malgaches

– Respect aux valeurs républicaines et démocratiques

PROJETS

Politique :

  • Liberté d’opinion, d’expression, statut de l’opposition
  • Refondation et réconciliation

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Protection sociale
  • Préservation de l’environnement

Politiques et actions publiques transversales :

  • Allègement emprunt pour les PME
  • Libéralisation de la création d’entreprise
  • Mise en place d’une bonne gouvernance ou la gestion des richesses naturelles pour développer Madagascar
  • Lutte contre la corruption et l’exploitation illicite au bénéfice du pays
  • Valorisation des collectivités territoriales, décentralisation et bassins d’emplois régionaux
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°23 : RADILOFE Mamy Richard

VISION GLOBALE : L’État de droit, l’harmonie, le bien-être et la prospérité
VISION:
  • Madagascar une grande Nation souveraine, un état de droit, dans le respect du Droit de l’Homme, de la promotion de la démocratie, pour une société en harmonie et bien gouvernée, autour d’une nouvelle approche JURIDIQUE innovante et inclusive.
  • Madagascar, Économiquement développé, d’une manière inclusive, et éthique. Avec inter-connectivité effective du peuple et de ses ressources autour de grandes innovations.
VALEURS:
  • Un Etat de Droit, un Peuple en Harmonie
  • Des Individus Heureux et Prospère
 
PROJETS

Politique :

  • Liberté d’opinion, d’expression, statut de l’opposition
  • Refondation et réconciliation

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Protection sociale
  • Préservation de l’environnement

Politiques et actions publiques transversales :

  • Allègement emprunt pour les PME
  • Libéralisation de la création d’entreprise
  • Mise en place d’une bonne gouvernance ou la gestion des richesses naturelles pour développer Madagascar
  • Lutte contre la corruption et l’exploitation illicite au bénéfice du pays
  • Valorisation des collectivités territoriales, décentralisation et bassins d’emplois régionaux
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°24 : ERNAIVO Fanirisoa

VISION GLOBALE : Vrai changement pour l’État de droit
VISION:
 Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Politique :

Etat de droit

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Lutte contre le pillage des ressources naturelles,
  • Réponse aux revendications syndicales

Politiques et actions publiques transversale:

  • Lutte contre la corruption, transparence,
  • Non à la privatisation des douanes et impôt
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°25 : RAVALOMANANA Marc

VISION GLOBALE : « Tonga miaraka no fanombohana, miasa miaraka no fahombiazana »
VISION:
Primauté de l’intérêt des malagasy et du pays
VALEURS:
Solidarité – Démocratie -Etat de droit – Souveraineté

PROJETS

Politique :

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Créer de l’emploi pour les jeunes
  • Prioriser l’éducation, la scolarisation, la formation et la valorisation des enseignants
  • Protéger les employés malgaches à l’étranger
  • Lutter contre l’insécurité alimentaire
  • Modernisation de l’agriculture
  • Utilisation des NTIC
  • Autonomie énergétique
  • Améliorer l’accès aux soins : santé maternelle, mesures contre la mortalité infantile,
  • Protection des vulnérables : assurer les conditions de vie plus décentes
  • Valoriser les médias : réhabilitation du journalisme, renforcement de la communication

Politiques et actions publiques transversale:

  • Construction de grandes infrastructures : routes, ponts, barrages
  • Renforcer la coopération internationale, régionale : investissement, transfert de technologie, commerce
  • Répression de la vente de patrie : « ny tanin’ny malagasy an’ny malagasy »
  • Amélioration du monde de l’entrepreneuriat et du climat des affaires
  • Améliorer les rentrées de devises
  • Lutter contre la corruption
  • E-gouvernance
  • Décentralisation : autonomisation des CTD
  • Sécurité : améliorer l’équipement, l’effectif des forces de l’ordre
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°26 : IMBEH Serge Jovial

VISION GLOBALE : Vahoaka ihany Vahoaka hatrany
VISION:
Stimuler la croissance du pays
VALEURS: 
Social démocratie

PROJETS

Politique :

  • Changement institutionnel : Mise en place des régions autonomes – suppression de la fonction de Responsable du Marché Public  et mise en place de commission  de contrôle et d’organisation – Réduire le nombre des ministères à 28  dont 14 femmes et 14 hommes

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Jeunesse et emploi : création de fonds de relance économique avec un taux concurrentiel de 5% pour les projets des jeunes
  • Création d’une Banque de relance pour les investissements (BRI)
  • Redresser le système de santé en confiant les hôpitaux publics à la gestion privée à travers le partenariat public privé
  • Adopter une loi stipulant que tous les ministres et les serviteurs de l’Etat doivent se soigner dans les hôpitaux publics et inscrire leurs enfants dans les établissements  publics d’enseignement
  • Secteur privé : exonérer  les entreprises de la moitié de leurs bénéfices à condition que les entreprises acceptent de réinvestir la manne pour au moins cinq ans
  • Agriculture : vulgarisation de techniques pour améliorer le rendement et la productivité – mise en place du programme agricole commune
  • Energie : avec le partenariat public privé, vendre l’électricité à 5 et 9 centimes d’euro le kilowatt – la régionalisation  d’énergie
  • Sécurité : création de zone de défense spéciale

Politiques et actions publiques transversale:

  • Rectification de la Loi de finances : diminuer le budget central à 25% pour transférer aux  communes
  • A court terme : mise en place des banques alimentaires dans tous les districts et quartiers pour une durée de six à huit mois
  • Lutte contre la corruption
  • Infrastructure : Construction 2830 kilomètres de routes pour faciliter les échanges de produits agricoles entre les régions
  • Incitation à l’investissement pour le secteur privé : sécurités de leurs biens, leurs investissements,…
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°27 : RAVELONARIVO Jean

VISION GLOBALE :Madagascar une nation à bâtir
VISION:
Bâtir une nation où règne une paix retrouvée et une fraternité affermie
VALEURS: 
Fihavanana, unité dans la diversité

PROJETS

Politique :

Entente nationale vers une vision commune, état de droit

Politique publique sectorielle et développement humain:

  • Appui au secteur agricole, création d’emploi a travers les secteurs de mines, TIC, industrie et tourisme
  • Amélioration des services sociaux et de cadre vie pour renforcer le bien-être social

Politiques et actions publiques transversale:

Coordination des actions de développement, bonne gouvernance budgétaire et financière

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°28 : RANDRIAMORASATA Solo Norbert

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°29 : ZAFIVAO Jean Louis

VISION GLOBALE : Une nouvelle vision pour redresser Madagascar
VISION:
Fizakan-tena ara-toekarena isam-paritra  ho fampandrosoana an’i Madagasikara
VALEURS:
Une citoyenneté responsable de tous les malagasy et un développement équitable de toutes les régions

PROJETS

Politique :

  • Autonomie provinciale : Autonomie administrative et financière de collectivités Territoriales décentralisées
  • La sauvegarde de l’identité nationale et culturelle à la fois pluraliste et indépendante
  • Installation d’une  dynamique d’organisation des pouvoirs, des structures de l’Etat et de politique socio-économique

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Construction des centrales thermiques avec charbon de terre  dans toutes les provinces
  • Education et formation : construction et réhabilitation des EPP, CEG et lycée
  • Protection de l’environnement
  • La promotion, le développement, et la sécurité  politique, sociale et économique des personnes et des collectivités

Politiques et actions publiques transversale:

  • Construction et amélioration des infrastructures routières
  • Décentralisation budgétaire
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°30 : RASOLONJATOVO Falimampionona

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°31 : RAKOTOMAMONJY Jean Max

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°32 : RABARIHOELA Bruno

VISION GLOBALE : « Madagascar : bien-être et bohneur »
VISION:
Madagascar sorti de l’ombre du malheur et libéré de la pauvreté
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Politique :

  • Consolidation des bases de la démocratie sous l’auspice divine : Théo démocratie
  • Reforme de la justice dans son organisation et ses compétences
  • Soutenir les efforts pour le respect des droits de l’homme et pour l’Etat de droit
  • Mise en place d’un Etat crédible, fort et performant garant de la justice et l’équité pour la dignité des citoyens et l’intérêt national
  • Toucher la fibre de la fierté que «  Madagascar est unique »

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Justice : fonctionnement des structures de la justice
  • Education : éducation civique, citoyenne et politique des enfants à l’engagement en faveur de la Nation
  • Développement de talent et capacité de production dans tout domaine (savoir, maîtrise d’art et de compétences)
  • Amélioration niveau de vie de la population et accès à la richesse

Politiques et actions publiques transversales:

  • Internationale : rehausser les valeurs malgaches et redorer l’image de Madagascar sur la scène internationale
  • Sécurité foncière par une reconnaissance de la propriété et de la jouissance des terrains, du territoire et des ses ressources, à la population et à l’Etat
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°33 : RATSIRAKA Iarovana Roland

VISION GLOBALE :Rindra Ivian’ny Raitra
VISION:
L’amour, le bon sens, le progrès
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Politique :

  • Culture et société : respect du droit de l’homme, valeur traditionnelle malagasy, valeur de la République, valeur chrétienne, Bonne gouvernance

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Création de l’Agence nationale pour l’emploi et la formation professionnelle
  • Mise en place des zones économiques spéciales
  • Sécurité : installation des cameras dans les rues et en prison.
  • Anéantissement de la délinquance à Tamatave
  • Mise en place d’un radiophonique pour la gestion et la communication sur la circulation de la capitale

Politiques et actions publiques transversales:

  • Infrastructure : réhabilitation 200 km de route à Antananarivo
  • Construction logements sociaux pour les vulnérables
  • la construction de buildings à loyer modéré qui ne devrait pas dépasser 100 000 ariary
  • Construction flyover pour réduire l’embouteillage
  • Création des entreprises franches pour le textile et les matériaux de construction à Toamasina
  • Agrandissement de l’aéroport de Toamasina pour pouvoir accueillir les avions gros porteurs et les cargos.
  • Rénovation des réseaux de distribution et la réhabilitation des réservoirs.
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°34 : MAILHOL André Christian Dieu Donné

VISION GLOBALE : Madagasikara, firenena vaovao
VISION:
Malagasy iray isika, antsika i Madagasikara
VALEURS:
Respect des droits et discipline – Souveraineté – Réconciliation

PROJETS

Politique :

  • Restaurer la sagesse et le fihavanana malagasy
  • Changement institutionnel
  • Faire respecter les droits des citoyens (liberté de religion, liberté politique, liberté culturelle « ara-mpombandrazana »)

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Volet social : accès des enfants à l’éducation gratuit, accès des citoyens aux soins gratuits, accès des citoyens à l’emploi et à un logement décent
  • Sécurité : respecter le droit des citoyens de vivre sereinement en milieu rural ou urbain

Politiques et actions publiques transversale:

  • Egalité d’accès aux ressources nationales pour soutenir le développement des régions
  • Lutte contre la pauvreté et la corruption à Madagascar
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°35 : ROBIMANANA Rivomanantsoa Orlando

VISION GLOBALE : Redressement de la nation Malagasy
VISION:
Madagascar, un pays émergent à l’horizon 2030
VALEURS:
Audace et compétitivité

PROJETS

Politique :

  • Promotion de produits d’assurance contre le risque d’émeute et soulèvement populaire
  • L’amélioration de la couverture sociale
  • Système de répression établit dans le respect des droits humains
  • Sociale par redistribution équilibrée de revenu
  • Réalisation d’élection juste et indépendante élections reconnues gage de stabilité politique
  • Recadrage du rôle de l’Etat
  • Responsabilité des collectivités locale
  • Assainissement de la gestion des finances publiques
  • Chasse au gaspillage
  • La revue de la politique de subventions
  • La reforme du système de contrôle des finances publiques
  • Restructuration des budgets publiques
  • Reformer la Loi de finance
  • Cadrage juridique

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Surveillance des côtes et de la pêche renforcée
  • Les mines et les hydrocarbure
  • Politique fiscale et douanière pour encourager le traitement local des pierres précieuses
  • Prévoyance retraite
  • Responsabilisation des CTD dans l’AEPAH (Eau est assainissement)
  • Réinsertion sociale par les ONG (similaire à AKAMASOA)
  • Le développement, l’amélioration et la densification du trafic maritime
  • Démonopolisation de la distribution énergétique
  • valoriser le potentiel électrique du solaire, éolienne et hydraulique
  • Transition énergétique
  • La promotion de la pêche industrielle et des ressources halieutique
  • Promotion de l’agriculture vivrière
  • L’agro-industrie
  • Le tourisme
  • Promotion du tourisme
  • Renforcement des infrastructures d’accueil (normes internationales)
  • La refondation de l’éducation
  • La dynamisation et la valorisation de la jeunesse
  • Couverture sociale respectant la dignité humaine, la sécurité des biens et des personnes
  • Protection des pêcheurs artisanaux
  • La refonte du système de sécurité intérieure, de protection civile et de souveraineté nationale

Politiques et actions publiques transversale:

  • CTD sont ordonnateur principal des recettes tirées des RN et du patrimoine
  • Accroissement du taux de transformation des ressources bancaires en crédits/      abaissement des taux d’intérêts
  • Création d’un environnement favorable aux investissement privés
  • (Une stratégie de croissance soutenue et durable)
  • Implication du secteur privé et de la société civile
  • Accès au financement des PMI-PME
  • Redéfinition des règles de jeu avec le secteur privé
  • Assainissement de la compagnie AIR MAD
  • Multiplication des aéroports de débarquement
  • Développement de transport ferroviaire
  • Politique étrangère axée à l’économie et commerce
  • Limitation de l’exportation brute
  • Partenariats avec les gros investisseurs
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°36 : RASOLOVOAHANGY Roseline Emma

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°01 : RASOLOFONJOA Haingo Andriakajamalala

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION: Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée
PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°02 : Richard Razafy RAKOTOFIRINGA

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION: Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée
PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°03 : TABERA Randriamantsoa

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION: Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée
PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°04 : RASOLOFONDRAOSOLO Zafimahaleo

VISION GLOBALE : Valimbabena
VISION:
Un redressement du pays conçu et pensé à partir de ce qu’est le malgache dans son humanité et sa culture
VALEURS: Fihavanana sy maha-malagasy
PROJETS

Politique :

  • Modèle bottom-up,
  • Réforme constitutionnelle

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Gestion durable de l’environnement,
  • Transition énergétique hydraulique,
  • Productions industrielles intégrées
  • Couverture sanitaire universelle,
  • Éducation pour tous

Politiques et actions publiques transversale:

  • Instauration de l’Etat de droit
  • Système de gouvernance basé sur l’équité et la proximité
  • Un gouvernement efficace au service du développement des collectivités
  • Gouvernance territoriale basée sur l’autonomie et la décentralisation effective, ainsi que la communauté agglomérée
  • Relations internationales axées sur la diaspora et les nouveaux partenariats
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°05 : JULES ETIENNE Rolland

VISION GLOBALE : Ho an’ny soa iombonana
VISION:
  • Madagascar, Etat fort
  • Gouvernance saine et harmonieuse
VALEURS:
PROJETS

Politique :

  • Rétablissement équité sociale,
  • Cadre institutionnel en faveur de l’intérêt général,
  • Dynamique culturelle

Politique publique sectorielle et Développement humain :

  • Lutte contre l’insécurité et la cherté du prix de l’énergie
  • Système de production respectueux de l’écologie,
  • Système éducatif équipé et accessible pour développer le capital humain

Politiques et actions publiques transversale :

  •  Redressement économique
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°06 : RATSIETISON Jean-Jacques Jedidia

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°07 : ANDRIATSEHENO Lalaoarisoa Marcelin

VISION GLOBALE : Firenena sy vahoaka iray, mahaleo tena tanteraka, matotra, tompon’antoky ny ho aviny
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: République unitaire, Hasina sy soatoavina maha-malagasy communiquée

PROJETS

Politique:

  • Restaurer l’identité du peuple malagasy, basée sur le « fahendrena », associant sagesse et pondération, mais pas seulement la connaissance

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Restaurer rapidement la sécurité des personnes et des biens
  • Mettre en place un système éducatif fournisseur d’emplois et en phase avec les demandes de la Mondialisation
  • Mettre en place une politique capable de satisfaire les besoins de base des citoyens : souveraineté alimentaire, eau potable, logement, santé, moyens de transport et de communication, accessibles à la majorité
  • l’exploitation minière : assainissement, partenariat préférentiel, …
  • Tourisme de découverte et écologique
  • Santé : formation des médecins, éthique médical, accès aux médicaments, améliorer le secteur santé pour qu’il n’y ait plus évacuation sanitaire
  • Education pour former des décideurs, des chercheurs, des créateurs, … bourse d’excellence et prêt pour étude universitaire
  • Economie endogène basé sur agriculture, élevage et pêche, facilitation de prêt bancaire pour la création de PME

Politiques et actions publiques transversale:

  • Barrer la route à la corruption et aux fraudes de toutes sortes
  • Restaurer une société faite de confiance et de responsabilité, avec une justice indépendante, transparente et accessible à tous
  • Fournir un service public de qualité et efficient
  • Mettre le compteur des services publics « à zéro », les étalonner, afin d’en déterminer les normes de base
  • Inventaire du patrimoine de l’Etat
  • Assurer un développement durable, centré sur l’homme
  • Lancer un grand projet d’urbanisation, un projet de revalorisation du milieu rural, basé sur un concept écologique
  • Assurer la transparence, la redevabilité et l’octroi de récompenses, basé sur les mérites
  • RI : établir avec les pays amis, des relations franches, honnêtes, sincères, faite de confiance et mutuellement bénéfiques
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°08 : RABARY Andrianiaina Paul

VISION GLOBALE : « Madagasikara mahomby, ahafahan’ny Malagasy mivoatra amin’ny fiainana, maha-te-honina» VISION:
  • Etat efficient et soucieux des intérêts de la population
  • Etat crédible et digne de confiance de la population
VALEURS: Miara-mihary, Miara-miasa, Miara-mandroso
PROJETS

Politique :

  • Changements institutionnels

Politique publique sectorielle et Développement humain :

  • Résolution des conflits fonciers – Mise en place de tribunal terrier ambulant pour résoudre les conflits fonciers – Prioriser l’accès des malagasy aux terres pour la production
  • Promotion du développement humain – Construction d’école et de lycée technique au niveau des communes – Construction de centre de santé doté de médecin, de matériels et de médicaments – Accès à l’énergie et à l’eau potable au niveau de chaque ménage – Mise en place d’épargne-logement pour les fonctionnaires
  • Renforcement du secteur productif – Promouvoir l’agriculture et l’élevage par l’octroi de matériels agricoles, de semences, d’engrais et de formation en technique agricole – Financer les PME/PMI qui créent de l’emploi
  • Assainir et améliorer les villes : recyclage des déchets dans la production d’énergie, construction des petites voies, etc.
  • Assurer la proximité des agents des forces de l’ordre et les équiper pour garantir la sécurité des biens et des personnes
  • Reboisement pour rétablir la couverture végétale pour refaire un « Madagasikara maitso »
  • Promouvoir et valoriser la culture et l’identité malagasy des diverses régions

Politiques et actions publiques transversale :

  • Supprimer le Sénat et la primature – Réduire le gouvernement à 15 ministères –  Vendre les véhicules de l’Etat – Éliminer les dépenses superflues – Rationaliser la gestion des ressources publiques – Sanctionner à perpétuité les gouvernants corrompus
  • Renforcer l’autonomie des régions – Attribuer l’autonomie politique et financière aux régions – Doubler le montant des subventions aux communes – Les 22 régions gèrent et répartissent les ressources
  • Accorder la gouvernance du pays aux jeunes de moins de 40 ans – Plus de responsabilités aux femmes et aux jeunes – Mettre en place un fond d’appui à entrepreneuriat des jeunes – Créer de nouvelles villes technologiques pour former les jeunes et leur fournir des emplois – Créer des infrastructures sportives et de loisirs dans les régions
  • Faire de Toamasina la capitale économique de Madagascar
  • Construction d’infrastructures routières pour relier les régions de Madagascar et pour écouler les produits
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°09 : RABEHARISOA Saraha

VISION GLOBALE :Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Démocratie libérale
PROJETS

Politique :

  • Mise en place d’un Etat fort
  • République parlementaire
  • Système méritocratique

Politique publique sectorielle et Développement humain :

  • Electricité à des prix convenables, élimination du délestage
  • Investissement dans les infrastructures ferroviaires
  • Développer une industrie locale de transformation
  • Développer l’agriculture – Augmenter le niveau de production – Exonérer les matérielles et les intrants agricoles
  • Formation professionnelle des jeunes (BTP,…) – Création d’emploi grâce à l’entreprenariat
  • Renforcement de  l’armée conformément à la réalité

Politiques et actions publiques transversale :

  • Réduction des écarts entre les riches et les pauvres
  • Révision des pratiques de la loi de finance
  • Indépendance de la justice pour une justice impartiale
  • Gouvernement qui protège et défend les droits de chaque individu
  • Conservation et mise en place d’une « diplomatie préventive »
  • La primauté aux petites et moyennes entreprises
  • Protection et défense des droits de chaque individu
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°10 : RADAVIDSON ANDRIAMAMPARANY Benjamin

VISION GLOBALE :Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°11 : RAFALIMANANA Ny Rado

VISION GLOBALE : « Madagasikara : ny fanahy no maha-olona » VISION: Faire de Madagascar un pays émergent
VALEURS: Démocratie – Économie libérale – Soatoavina Malagasy – Vatoeka
PROJETS

Politique :

  • Refondation de la République
  • Créer un Etat fort garant de la souveraineté et de la facilitation du développement économique et d’une bonne gouvernance totale
  • Mise en place du vatoeka (vaomieran’ny toe-karena) au niveau des fokontany – Vatoeka : dynamique partant du fokonolona à la base à travers les filières et chaines de valeurs économiques visant l’exportation de la production

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Redressement économique du pays à partir de secteurs prioritaires dont : agroalimentaire, pêche, mines, tourisme, haute technologie, zone franche portuaire (hub)
  • Mines : recherche et exploitation de certains minerais (bauxite, terre rare, chrome, nickel, fer, gaz, pétrole) – Création de trade pôle : marché spécialisé dans les pierres précieuses et le marché de l’or.
  • Amélioration de la condition de vie des malgaches à travers les soins sanitaires, éducation pour tous, sécurité alimentaire, création d’emploi, habitat pour tous – Suivi médical pour tous et cliniques mobiles – Politique de création d’emploi pour les jeunes

Politiques et actions publiques transversale:

  • Lutte contre la pauvreté, la maladie et l’ignorance
  • Politique basée sur les 4P : Partenariat Public – Privé – Population
  • Free-zone et hub : Mise en place de cadre juridique suscitant la confiance : qui protège les nationaux et leur intérêt mais protège aussi les investissements
  • Appel à la diaspora
  • Relations internationales : partenariat intelligent et équilibré avec les pays avancés en vue de l’accès aux financements, aux technologies, à l’expérience, au marché
  • Création de nouvelles villes
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°12 : RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTARIMANANA Hery

VISION GLOBALE : Fisandratana 2030
VISION:
Émergence économique et renaissance culturelle à l’horizon 2030
VALEURS:
Ambition collective et culture de l’émergence, culture du développement
PROJETS

Politique :

  • Refondation entre l’Etat et les citoyens

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Six moteurs de croissance pour transformer le pays : 1. Agriculture vivrière 2. L’industrie 3. La pêche 4.Les produits agricoles et forestiers rares 5. Les mines et les pierres précieuses 6. Le tourisme
  • Modernisation de l’agriculture, de l’industrie et des services
  • Investir dans le capital humain et les infrastructures

Politiques et actions publiques transversales:

  • Investissement massif dans le capital humain et les infrastructures pour des secteurs supports performants (électricité, eau, services financiers, services intellectuels, habitat, transport, etc.)
  • Réforme de l’administration publique malagasy
  • Développement de l’ambition collective et de compétitivité globale
  • Gouvernement efficace dans la planification, l’exécution  des politiques publiques – Un gouvernement efficace au service du développement intégré des collectivités
  • Un écosystème favorable à l’initiative privée et à l’entrepreneuriat
  • Rééquilibrer l’occupation de l’espace grâce à des pôles d’attractivité économique et sociale : 1. Le pôle Grand-Est 2. Le pôle Grand-Nord 3.Le pôle Grand-Sud 4.Le pôle Grand-Ouest
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°13 : Andry Nirina RAJOELINA

VISION GLOBALE : Isika rehetra hanavotra an’i Madagasikara
VISION:
Initiative pour l’émergence de Madagascar
VALEURS:
Travail – Patriotisme – Droiture

PROJETS

Politique :

  • Suppression du Sénat

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Energie : accès à l’énergie, des solutions adaptées à chaque contexte
  • Agriculture : moderniser et professionnaliser le monde agricole, développer l’agro-business
  • Éducation : un plan de redressement ambitieux de l’&éducation publique
  • Infrastructure : Mise en place d’un plan de grande envergure pour le développement des infrastructures du pays
  • Tourisme : mise en œuvre du développement du tourisme en collaboration avec les acteurs économiques malagasy et internationaux

Politiques et actions publiques transversale :

  • Sécurité alimentaire et santé : Le cœur du programme de développement
  • Lutte contre la corruption  à tous les niveaux à commencer par les plus hauts responsables étatiques
  • Sécurité : rétablir la fierté et la dignité des femmes et des hommes en uniforme en leur rapportant tout le soutien matériel et moral nécessaires
  • Infrastructure : Mise en place d’un plan de grande envergure pour le développement des infrastructures du pays
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°14 : BEZAZA Marie Eliana Pascaline Mamasy

VISION GLOBALE : Andao hiverina andoharano
VISION:
« Amb’lay somain-jafy »
VALEURS:
Patriotisme, culture et tradition, transparence, social-démocratie

PROJETS

Politique :

  • Réforme constitutionnelle pour une Constitution plus adaptée aux Malgaches
  • Une nouvelle organisation et de nouveaux comportements et fonctionnement des dirigeants
  • Valorisation de la culture malagasy

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Politique économique basée sur la politique du ventre et sur le secteur primaire
  • Politique pour aider et encadrer les paysans afin d’augmenter leur productivité , équipement des agriculteurs en outillages et matériels agricoles.
  • Politique d’investissement faisant appel aux investissements privés nationaux et étrangers – Amélioration de l’environnement des investissements – Pousser les malagasy à créer des entreprises
  • Politique du genre axée sur les jeunes et les femmes
  • Politique éducative qui soutient l’économie et l’innovation et éducation citoyenne
  • Politique environnementale basée sur les énergies renouvelables, et la préservation de nos ressources
  • Mise en place de « karatra isan-dahy » pour contrôler et gérer le volet social : sécurité, emploi, accès à l’éducation des enfants du ménage, accès aux soins de santé, … ; remettre le service civique/service national

Politiques et actions publiques transversale :

  • Décentralisation budgétaire effective
  • Le fokontany est la structure administrative de base pour une décentralisation au service du développement
  • Instaurer les préfectures maritimes dans les grandes villes portuaires
  • Affirmation de la souveraineté malagasy dans les relations internationales
  • Réforme pour une justice de proximité, valorisation des pactes de justice ou dina qui ne sont pas contraires aux lois en vigueur, ni aux droits humains
  • Politique d’austérité : réduire les avantages des dirigeants, vendre les voitures luxueuses de l’État, faire des économies et mettre l’argent là où c’est utile
  • Veiller à ce que les conventions internationales soient au profit des intérêts de la population malagasy
  • Aménagement de nouvelles zones cultivables – Sécuriser la propriété foncière – Aménagement du territoire fondé sur de nouveaux zonages – Extension des villes – Désenclaver les zones de productions agricoles
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°15 : ANDRIANOELISON José Michel

VISION GLOBALE :Andao isika hifanome tanana
VISION:

  • Population Malagasy souveraine sur son territoire
  • Gouvernant à l’écoute de la population et décision concertée
  • Hasin’ny firenena

VALEURS: Volonté de décision politique

PROJETS

Politique :

  • Changement de mentalité, Administration transparente et égalitaire pour lutter contre la corruption. Sanction sévère pour les corrompus et corrupteurs

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Renforcement de force de l’ordre et de la justice pour réprimander les malfaiteurs. Assainissement de force de l’ordre et de la justice pour démanteler leur complicité avec les malfaiteurs. Assainissement de l’Administration pour éliminer leur complicité avec les forces de l’ordre et la justice dans les affaires liées à la sécurité
  • Attribution  de permis d’exploitation conditionnée par l’accord de la communauté locale. Protection de l’intérêt des petits exploitants nationaux. Concertation et accord sur la redistribution des revenus des grandes exploitations (sécurité, éducation, santé, décentralisation)

Politiques et actions publiques transversale :

  • Propriété foncière basée sur la reconnaissance par la communauté
  • Partenariat entre l’Etat et la population pour mettre en place les infrastructures agricoles. Mise en place de structure de financement de ces infrastructures et de formation sur leur gestion
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°16 : NARISON Stephan

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée
PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°17 : RAJAONARY Erick Françis

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°18 : RAMAROSON Arlette

VISION GLOBALE : Ny fahamarinana manandratra ny firenena
VISION:
Fanarenana no atao mialoha, izay vao fampandrosoana
VALEURS: Identité – Unité – Paix – Fihavanana

PROJETS

Politique :

  • Changement institutionnel et constitutionnel
  • La promotion de l’Etat de droit, garantissant l’équité et la justice sociale
  • Suppression du Sénat

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Amélioration du volet social dont la santé publique, l’éducation, la sécurité alimentaire, l’eau potable et l’emploi
  • Réforme agraire en redistribuant les terres aux paysans
  • Redistribution équitable de revenus des ressources minières et halieutiques
  • Appui et investissement dans l’agriculture et l’élevage (tracteurs, matériels, etc.)

Politiques et actions publiques transversales :

  • Décentralisation basée sur les régions autonomes
  • Réforme de l’Administration
  • Guerre contre la corruption
  • Bonne gouvernance (austérité, …)
  • Convention de partenariat internationale fondée sur l’intérêt de la nation et de la population malagasy
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°19 : BERIZIKY Jean Omer

VISION GLOBALE : Firenena vanona sy miadana ao anatin’ny filaminana
VISION:
Tany tsara honenana, tany mahavelom-panantenana
VALEURS: Vérité, liberté de religion, égalité de tous devant la loi, laïcité, égalité des genres, fihavanana

PROJETS

Politique :

  • Refondation – Création de l’Assemblée constituante – Référendum constitutionnel entre une constitution fédérale  et un Etat unitaire décentralisé – Changement institutionnel et constitutionnel  – Conception d’une loi électorale pour une élection libre et transparente
  • Amélioration institutionnelle : institution publique travaillant pour la population sans favoritisme, respectant les droits et liberté de chacun – Responsabilisation de l’administration publique – Faire correspondre le salaire des fonctionnaires au niveau de vie – Contrôle strict des marchés publics – Contrôle de la fonction publique
  • Restauration de l’Etat de droit  – Respecter et faire respecter les lois du pays – Édiction d’une loi sur « l’éthique politique » – Signature du décret d’application relatif à la Haute Cour de Justice  – Justice et structure de contrôle indépendantes

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Sécurité : Augmenter les effectifs et rénover la structure de la gendarmerie ainsi que de la police nationale – Donner des maisons, outils et ressources humaines répondant aux besoins des « postes avancés » et postes « fixes » – Mise en place d’une police de proximité travaillant avec le fokonolona – Faire des militaires  une armée de développement en les octroyant des outils correspondant à leur liberté
  • Education et Formation professionnelle : Rénover et améliorer l’éducation et la formation pour répondre aux besoins de la Nation – Ré-ouvrir et propager les écoles de formation des enseignants et formateurs – Valorisation des formations professionnelles pour lutter contre le chômage – Rénovation et la formation des secteurs d‘activités ruraux – Redonner vie à la production (8)
  • Mettre en place une politique de promotion de la femme, de la jeunesse et des sports – Prendre en charge et promouvoir l’éducation et formation spéciale pour les handicapés – Favoriser les entreprises employant des handicapés – Vulgariser l’alphabétisation
  • Santé : Mettre en place de centres de santé digne pour tous  – Former et propager des personnels de santé dans toute l’île – Équiper les centres de santé – Rendre gratuits les soins des maladies récurrentes et les accouchements
  • Prendre  en charge les structures de soins et traitements du bétail
  • Energie : Faciliter l’accès à l’électricité et à l’eau potable à travers des projets de production d’énergie renouvelable
  • Faire des adductions d’eau et des centres de stockage d’eau de pluie afin de lutter contre le délestage et la difficulté d’accès à l’eau potable
  • Environnement : Formation, équipement et recrutement de nouveaux techniciens environnementaux – Correction du statut régissant les employés de Madagascar National Parc

Politiques et actions publiques transversale:

  • Mettre en place une décentralisation effective (politique, financière et gouvernance) – Donner un poids aux projets de développement local des collectivités territoriales
  • Réforme de la loi foncière pour éviter les abus aux personnes vulnérables et/ou non scolarisés – Donner la propriété foncière de l’Etat à la population rurale n’ayant pas de terre
  • Alléger et accélérer des procédures judiciaires relatives à la lutte contre la corruption – Lutter contre l’insécurité – Valorisation du dina dans le respect des lois et des accords internationaux relatifs au droit de l’homme (DUDH)
  • Distribution équitable des finances publiques entre l’administration centrale et les collectivités territoriales
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°20 : RANDRIAMAMPIONONA Joseph Martin

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°21 : RATSIRAKA Didier Ignace

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS: Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°22 : MAHAFALY SOLONANDRASANA Olivier

VISION GLOBALE :Ne plus tourner la page il faut changer de livre
VISION:
Bâtir une nation pour un développement soutenable
VALEURS:
– Retour aux valeurs malgaches

– Respect aux valeurs républicaines et démocratiques

PROJETS

Politique :

  • Liberté d’opinion, d’expression, statut de l’opposition
  • Refondation et réconciliation

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Protection sociale
  • Préservation de l’environnement

Politiques et actions publiques transversales :

  • Allègement emprunt pour les PME
  • Libéralisation de la création d’entreprise
  • Mise en place d’une bonne gouvernance ou la gestion des richesses naturelles pour développer Madagascar
  • Lutte contre la corruption et l’exploitation illicite au bénéfice du pays
  • Valorisation des collectivités territoriales, décentralisation et bassins d’emplois régionaux
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°23 : RADILOFE Mamy Richard

VISION GLOBALE : L’État de droit, l’harmonie, le bien-être et la prospérité
VISION:
  • Madagascar une grande Nation souveraine, un état de droit, dans le respect du Droit de l’Homme, de la promotion de la démocratie, pour une société en harmonie et bien gouvernée, autour d’une nouvelle approche JURIDIQUE innovante et inclusive.
  • Madagascar, Économiquement développé, d’une manière inclusive, et éthique. Avec inter-connectivité effective du peuple et de ses ressources autour de grandes innovations.
VALEURS:
  • Un Etat de Droit, un Peuple en Harmonie
  • Des Individus Heureux et Prospère
 
PROJETS

Politique :

  • Liberté d’opinion, d’expression, statut de l’opposition
  • Refondation et réconciliation

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Protection sociale
  • Préservation de l’environnement

Politiques et actions publiques transversales :

  • Allègement emprunt pour les PME
  • Libéralisation de la création d’entreprise
  • Mise en place d’une bonne gouvernance ou la gestion des richesses naturelles pour développer Madagascar
  • Lutte contre la corruption et l’exploitation illicite au bénéfice du pays
  • Valorisation des collectivités territoriales, décentralisation et bassins d’emplois régionaux
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°24 : ERNAIVO Fanirisoa

VISION GLOBALE : Vrai changement pour l’État de droit
VISION:
 Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Politique :

Etat de droit

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Lutte contre le pillage des ressources naturelles,
  • Réponse aux revendications syndicales

Politiques et actions publiques transversale:

  • Lutte contre la corruption, transparence,
  • Non à la privatisation des douanes et impôt
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°25 : RAVALOMANANA Marc

VISION GLOBALE : « Tonga miaraka no fanombohana, miasa miaraka no fahombiazana »
VISION:
Primauté de l’intérêt des malagasy et du pays
VALEURS:
Solidarité – Démocratie -Etat de droit – Souveraineté

PROJETS

Politique :

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Créer de l’emploi pour les jeunes
  • Prioriser l’éducation, la scolarisation, la formation et la valorisation des enseignants
  • Protéger les employés malgaches à l’étranger
  • Lutter contre l’insécurité alimentaire
  • Modernisation de l’agriculture
  • Utilisation des NTIC
  • Autonomie énergétique
  • Améliorer l’accès aux soins : santé maternelle, mesures contre la mortalité infantile,
  • Protection des vulnérables : assurer les conditions de vie plus décentes
  • Valoriser les médias : réhabilitation du journalisme, renforcement de la communication

Politiques et actions publiques transversale:

  • Construction de grandes infrastructures : routes, ponts, barrages
  • Renforcer la coopération internationale, régionale : investissement, transfert de technologie, commerce
  • Répression de la vente de patrie : « ny tanin’ny malagasy an’ny malagasy »
  • Amélioration du monde de l’entrepreneuriat et du climat des affaires
  • Améliorer les rentrées de devises
  • Lutter contre la corruption
  • E-gouvernance
  • Décentralisation : autonomisation des CTD
  • Sécurité : améliorer l’équipement, l’effectif des forces de l’ordre
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°26 : IMBEH Serge Jovial

VISION GLOBALE : Vahoaka ihany Vahoaka hatrany
VISION:
Stimuler la croissance du pays
VALEURS:
Social démocratie

PROJETS

Politique :

  • Changement institutionnel : Mise en place des régions autonomes – suppression de la fonction de Responsable du Marché Public  et mise en place de commission  de contrôle et d’organisation – Réduire le nombre des ministères à 28  dont 14 femmes et 14 hommes

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Jeunesse et emploi : création de fonds de relance économique avec un taux concurrentiel de 5% pour les projets des jeunes
  • Création d’une Banque de relance pour les investissements (BRI)
  • Redresser le système de santé en confiant les hôpitaux publics à la gestion privée à travers le partenariat public privé
  • Adopter une loi stipulant que tous les ministres et les serviteurs de l’Etat doivent se soigner dans les hôpitaux publics et inscrire leurs enfants dans les établissements  publics d’enseignement
  • Secteur privé : exonérer  les entreprises de la moitié de leurs bénéfices à condition que les entreprises acceptent de réinvestir la manne pour au moins cinq ans
  • Agriculture : vulgarisation de techniques pour améliorer le rendement et la productivité – mise en place du programme agricole commune
  • Energie : avec le partenariat public privé, vendre l’électricité à 5 et 9 centimes d’euro le kilowatt – la régionalisation  d’énergie
  • Sécurité : création de zone de défense spéciale

Politiques et actions publiques transversale:

  • Rectification de la Loi de finances : diminuer le budget central à 25% pour transférer aux  communes
  • A court terme : mise en place des banques alimentaires dans tous les districts et quartiers pour une durée de six à huit mois
  • Lutte contre la corruption
  • Infrastructure : Construction 2830 kilomètres de routes pour faciliter les échanges de produits agricoles entre les régions
  • Incitation à l’investissement pour le secteur privé : sécurités de leurs biens, leurs investissements,…
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°27 : RAVELONARIVO Jean

VISION GLOBALE :Madagascar une nation à bâtir
VISION:
Bâtir une nation où règne une paix retrouvée et une fraternité affermie
VALEURS: 
Fihavanana, unité dans la diversité

PROJETS

Politique :

Entente nationale vers une vision commune, état de droit

Politique publique sectorielle et développement humain:

  • Appui au secteur agricole, création d’emploi a travers les secteurs de mines, TIC, industrie et tourisme
  • Amélioration des services sociaux et de cadre vie pour renforcer le bien-être social

Politiques et actions publiques transversale:

Coordination des actions de développement, bonne gouvernance budgétaire et financière

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°28 : RANDRIAMORASATA Solo Norbert

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°29 : ZAFIVAO Jean Louis

VISION GLOBALE : Une nouvelle vision pour redresser Madagascar
VISION:
Fizakan-tena ara-toekarena isam-paritra  ho fampandrosoana an’i Madagasikara
VALEURS:
Une citoyenneté responsable de tous les malagasy et un développement équitable de toutes les régions

PROJETS

Politique :

  • Autonomie provinciale : Autonomie administrative et financière de collectivités Territoriales décentralisées
  • La sauvegarde de l’identité nationale et culturelle à la fois pluraliste et indépendante
  • Installation d’une  dynamique d’organisation des pouvoirs, des structures de l’Etat et de politique socio-économique

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Construction des centrales thermiques avec charbon de terre  dans toutes les provinces
  • Education et formation : construction et réhabilitation des EPP, CEG et lycée
  • Protection de l’environnement
  • La promotion, le développement, et la sécurité  politique, sociale et économique des personnes et des collectivités

Politiques et actions publiques transversale:

  • Construction et amélioration des infrastructures routières
  • Décentralisation budgétaire
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°30 : RASOLONJATOVO Falimampionona

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°31 : RAKOTOMAMONJY Jean Max

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°32 : RABARIHOELA Bruno

VISION GLOBALE : « Madagascar : bien-être et bohneur »
VISION:
Madagascar sorti de l’ombre du malheur et libéré de la pauvreté
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Politique :

  • Consolidation des bases de la démocratie sous l’auspice divine : Théo démocratie
  • Reforme de la justice dans son organisation et ses compétences
  • Soutenir les efforts pour le respect des droits de l’homme et pour l’Etat de droit
  • Mise en place d’un Etat crédible, fort et performant garant de la justice et l’équité pour la dignité des citoyens et l’intérêt national
  • Toucher la fibre de la fierté que «  Madagascar est unique »

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Justice : fonctionnement des structures de la justice
  • Education : éducation civique, citoyenne et politique des enfants à l’engagement en faveur de la Nation
  • Développement de talent et capacité de production dans tout domaine (savoir, maîtrise d’art et de compétences)
  • Amélioration niveau de vie de la population et accès à la richesse

Politiques et actions publiques transversales:

  • Internationale : rehausser les valeurs malgaches et redorer l’image de Madagascar sur la scène internationale
  • Sécurité foncière par une reconnaissance de la propriété et de la jouissance des terrains, du territoire et des ses ressources, à la population et à l’Etat
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°33 : RATSIRAKA Iarovana Roland

VISION GLOBALE :Rindra Ivian’ny Raitra
VISION:
L’amour, le bon sens, le progrès
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Politique :

  • Culture et société : respect du droit de l’homme, valeur traditionnelle malagasy, valeur de la République, valeur chrétienne, Bonne gouvernance

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Création de l’Agence nationale pour l’emploi et la formation professionnelle
  • Mise en place des zones économiques spéciales
  • Sécurité : installation des cameras dans les rues et en prison.
  • Anéantissement de la délinquance à Tamatave
  • Mise en place d’un radiophonique pour la gestion et la communication sur la circulation de la capitale

Politiques et actions publiques transversales:

  • Infrastructure : réhabilitation 200 km de route à Antananarivo
  • Construction logements sociaux pour les vulnérables
  • la construction de buildings à loyer modéré qui ne devrait pas dépasser 100 000 ariary
  • Construction flyover pour réduire l’embouteillage
  • Création des entreprises franches pour le textile et les matériaux de construction à Toamasina
  • Agrandissement de l’aéroport de Toamasina pour pouvoir accueillir les avions gros porteurs et les cargos.
  • Rénovation des réseaux de distribution et la réhabilitation des réservoirs.
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°34 : MAILHOL André Christian Dieu Donné

VISION GLOBALE : Madagasikara, firenena vaovao
VISION:
Malagasy iray isika, antsika i Madagasikara
VALEURS:
Respect des droits et discipline – Souveraineté – Réconciliation

PROJETS

Politique :

  • Restaurer la sagesse et le fihavanana malagasy
  • Changement institutionnel
  • Faire respecter les droits des citoyens (liberté de religion, liberté politique, liberté culturelle « ara-mpombandrazana »)

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Volet social : accès des enfants à l’éducation gratuit, accès des citoyens aux soins gratuits, accès des citoyens à l’emploi et à un logement décent
  • Sécurité : respecter le droit des citoyens de vivre sereinement en milieu rural ou urbain

Politiques et actions publiques transversale:

  • Egalité d’accès aux ressources nationales pour soutenir le développement des régions
  • Lutte contre la pauvreté et la corruption à Madagascar
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°35 : ROBIMANANA Rivomanantsoa Orlando

VISION GLOBALE : Redressement de la nation Malagasy
VISION:
Madagascar, un pays émergent à l’horizon 2030
VALEURS:
Audace et compétitivité

PROJETS

Politique :

  • Promotion de produits d’assurance contre le risque d’émeute et soulèvement populaire
  • L’amélioration de la couverture sociale
  • Système de répression établit dans le respect des droits humains
  • Sociale par redistribution équilibrée de revenu
  • Réalisation d’élection juste et indépendante élections reconnues gage de stabilité politique
  • Recadrage du rôle de l’Etat
  • Responsabilité des collectivités locale
  • Assainissement de la gestion des finances publiques
  • Chasse au gaspillage
  • La revue de la politique de subventions
  • La reforme du système de contrôle des finances publiques
  • Restructuration des budgets publiques
  • Reformer la Loi de finance
  • Cadrage juridique

Politique publique sectorielle et Développement humain:

  • Surveillance des côtes et de la pêche renforcée
  • Les mines et les hydrocarbure
  • Politique fiscale et douanière pour encourager le traitement local des pierres précieuses
  • Prévoyance retraite
  • Responsabilisation des CTD dans l’AEPAH (Eau est assainissement)
  • Réinsertion sociale par les ONG (similaire à AKAMASOA)
  • Le développement, l’amélioration et la densification du trafic maritime
  • Démonopolisation de la distribution énergétique
  • valoriser le potentiel électrique du solaire, éolienne et hydraulique
  • Transition énergétique
  • La promotion de la pêche industrielle et des ressources halieutique
  • Promotion de l’agriculture vivrière
  • L’agro-industrie
  • Le tourisme
  • Promotion du tourisme
  • Renforcement des infrastructures d’accueil (normes internationales)
  • La refondation de l’éducation
  • La dynamisation et la valorisation de la jeunesse
  • Couverture sociale respectant la dignité humaine, la sécurité des biens et des personnes
  • Protection des pêcheurs artisanaux
  • La refonte du système de sécurité intérieure, de protection civile et de souveraineté nationale

Politiques et actions publiques transversale:

  • CTD sont ordonnateur principal des recettes tirées des RN et du patrimoine
  • Accroissement du taux de transformation des ressources bancaires en crédits/      abaissement des taux d’intérêts
  • Création d’un environnement favorable aux investissement privés
  • (Une stratégie de croissance soutenue et durable)
  • Implication du secteur privé et de la société civile
  • Accès au financement des PMI-PME
  • Redéfinition des règles de jeu avec le secteur privé
  • Assainissement de la compagnie AIR MAD
  • Multiplication des aéroports de débarquement
  • Développement de transport ferroviaire
  • Politique étrangère axée à l’économie et commerce
  • Limitation de l’exportation brute
  • Partenariats avec les gros investisseurs
COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

N°36 : RASOLOVOAHANGY Roseline Emma

VISION GLOBALE : Ø information non communiquée
VISION:
Ø information non communiquée
VALEURS:
Ø information non communiquée

PROJETS

Ø information non communiquée

COÛT DU PROJET

Ø information non communiquée

PARTENAIRES ET FINANCEMENTS

Ø information non communiquée

Retour en haut
Candidat n°1

Haingo Andriakajamalala RASOLOFONJOA

VISION GLOBALE :

VISION  :

VALEURS :

BIOGRAPHIE : Opérateur économique

PARTI POLITIQUE: Gasikara Antsika Rehetra